Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Beckham, un CDD à 31 000 € par mois» Lecture d'une news



Beckham, un CDD à 31 000 € par mois

Rédigé Le 10 fevrier 2013, 22h59 par Loic

L’ambiguïté était totale. En annonçant qu’il allait reverser l’intégralité de son salaire à des œuvres caritatives parisiennes au service d’enfants défavorisés, David Beckham a laissé croire qu’il jouerait au PSG de manière bénévole.

D’abord, cette donation dont le montant et le nom des bénéficiaires n’ont pas encore été communiqués ne transitera jamais par les comptes bancaires de Beckham. Elle sera directement versée par le PSG. Ensuite, le Spice Boy percevra bel et bien un salaire, certes accessoire par rapport à l’ensemble de ses revenus (une trentaine de millions d’euros en 2012), mais très supérieur au minimum légal prévu par la charte du football, fixé à 2200 € brut mensuels.

Selon des sources concordantes, à Paris comme en Angleterre, le contrat de travail signé le 31 janvier entre le PSG et son nouvel employé se divise ainsi en deux grandes parties : un salaire et des avantages en nature. Lors des cinq prochains mois, entre février et juin, l’Anglais doit toucher un salaire fixe de 31 000 € brut mensuels. Cette rémunération est accompagnée de deux avantages en nature, inscrits noir sur blanc dans le contrat. Le club parisien prend en charge les frais d’hébergement de sa star et les frais liés à sa sécurité.

Aucun bonus sur les performances individuelles

Un forfait de 30 000 € mensuels a été prévu pour les nuits d’hôtel. Quant à la garde rapprochée du footballeur le plus VIP de la planète, elle sera assurée par deux bodyguards, dont la mission a été valorisée à hauteur de 20000 €. Par ailleurs, aucune prime à la signature n’est mentionnée sur le contrat. Autre détail saisissant, l’accord entre le PSG et son nouveau milieu de terrain ne prévoit aucun bonus sur les performances individuelles comme le nombre de matchs joués, le nombre de buts ou de passes décisives par exemple.

Pendant toute la durée du CDD, le seul flux financier entre le PSG et Beckham sera donc constitué par ce salaire de 31000 € brut, largement inférieur à la moyenne de la Ligue 1 estimée à 45 000 € mensuels. « L’absence de primes rend ce contrat bizarre et artificiel », critique un spécialiste. « Mis à part les avantages en nature, on dirait le contrat d’un joueur lambda de Ligue 2 », estime Jim Michel-Gabriel, avocat spécialiste en droit du sport. Impossible pourtant de déceler de faille juridique ou fiscale dans cet accord. « Rien ne s’oppose à ce qu’une rémunération soit principalement constituée d’avantages en nature », assure par exemple Marylène Bonny-Grandil, avocate spécialiste en droit fiscal, au cabinet Altexis-WTS.

En 2014, David Beckham pourrait payer des impôts sur les revenus liés aux quelques mois passés sous les couleurs du PSG. Mais, en aucun cas, il ne deviendra résident fiscal français, statut qui l’aurait contraint à être imposé en France sur l’ensemble de ses revenus mondiaux. « Selon la convention fiscale franco-anglaise, le critère déterminant est le foyer permanent d’habitation », explique Marylène Bonny-Grandil. Or, la famille Beckham, madame et les quatre enfants, a bien pris soin de rester à Londres pendant la pige parisienne de Daddy David.

Source : Le Parisien

Beckham
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 64 visiteurs en ligne - Remonter