Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» A la Une» Hoarau, de la Réunion au PSG» Lecture d'une news



Hoarau, de la Réunion au PSG

Rédigé Le 03 janvier 2009, 21h35 par Loic

Hoarau, de la Réunion au PSG Ce samedi, L’Equipe Magazine publie un reportage sur le parcours laborieux de Guillaume Hoarau entre l’île de la Réunion et l’attaque du Paris SG. L’attaquant Réunionnais a connu beaucoup de galères avant de parvenir à l’attaque parisienne.

Arrivé du Havre et de L2 cet été, Guillaume Hoarau flambe au PSG au point d’occuper les sommets des buteurs. L’Equipe Magazine est retourné sur son île, aux sources d’un parcours fragile et laborieux. Pourtant, à l’âge de 6 ans, il a arrêté le football en raison d’un poste qui lui déplaisait, celui de gardien de but… Alors entouré d’enfants plus âgés, il arrête le foot, et ne reprendra le ballon qu’à l’âge de 9 ans, au club de la Saint-Pierroise, oú son père entraîne les poussins.

« Le travail finit toujours par payer » répétait sans cesse son mentor, Pierre Hoarau. Et il ne croyait pas si bien dire. « Mon père ne m'a jamais forcé à faire du foot. Simplement, je pensais que si je voulais jouer au foot, je devais le faire correctement », tient à expliquer Guillaume. Jeune, Pierre Hoarau jouait également au poste d’attaquant mais avait la réputation d’être un bourrin pas très adroit. Il n’a pas voulu que son fils manque de technique comme lui.

Une volonté qui porte ses fruits. En 1994, Guillaume, alors âgé de 10 ans, fait preuve d’une belle adresse au poste d’ailier gauche. Il est même complice de jeu d’un certain Florent Sinama-Pongolle, aujourd’hui attaquant international de l’Atletico Madrid. Ce dernier va rejoindre Le Havre grâce au partenariat qui lie les deux clubs.

Conscient des qualités de son fils, mais aussi des progrès qui lui restent à accomplir, Pierre Hoarau fait tout pour que Guillaume suive les traces de Florent. Il arrive à ses fins en 1997. Agé de 13 ans, le gamin de Saint-Pierre effectue un essai en Normandie, mais l’essai n’est pas concluant. Hoarau manque de puissance physique. Revenu dans son île, Guillaume se fait une raison : « J’étais très déçu. Je devais admettre que j’étais juste un joueur comme les autres.

Au lieu de suivre des entraînements de renforcement musculaire, Guillaume Hoarau se tourne vers le basket oú il y trouve un précieux complément sportif au football… et deux futurs atouts majeurs : le sens du placement et de la détente. Alors âgé de 17 ans, il mesure déjà 1,89 m et sa croissance se poursuivait alors encore, pour s’arrêter à 1,92 m. L’année suivante, il doit composer avec les entraînements de renforcement musculaire et ceux de football, ainsi que les révisions du bac, généralement le soir après 22 heures.

Guillaume Hoarau pense alors que son père s’acharne sur lui. «J'en voulais parfois à mon père, car, certains soirs, j'étais vraiment crevé. Comme j'étais introverti, je n'osais pas lui dire. Je m'interrogeais : Mais pourquoi est-il toujours derrière moi ? Les autres papas ne sont pas comme ça », se plaignait-il. Aujourd'hui, l'attaquant parisien en est très reconnaissant et « comprend pourquoi il a était aussi exigeant ».

Surnommé le « Grand Yop » à cause de sa taille et de sa peau claire, Guillaume intègre l’équipe de Division 1 Promotionnelle, l’élite réunionnaise, avec qui il boucle le Championnat avec un total 12 buts. En décembre 2003, même à 19 ans, la réussite du jeune buteur relance l’idée d’un essai en métropole. Le principal intéressé semble en douter. Alors qu’il obtient son bac S, il s’inscrit en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) pour devenir prof de sport, mais les suppressions de postes annoncées le font cogiter.

Une chose qu’on ne savait pas, Guillaume Hoarau a également des talents de chanteur. En effet, avec des cousins et des oncles, il a fait parti d’un groupe de musique, qui donne dans le zouk et les reprises de Bob Marley… « On répétait le dimanche. On a donné quelques concerts dans des maisons des retraites ou lors de la Fête de la musique », se souvient Guillaume. « J’étais chanteur ou batteur. J’adorais interpréter des chansons de Bob ».

En janvier, Guillaume s’envole pour Le Havre. Une ultime chance pour devenir pro. « Je n'avais plus de temps à perdre, il fallait foncer ». La suite, on la connait. Il ne quittera le HAC que cet été pour rejoindre Paris, avec qui il fait déjà des merveilles... assez pour susciter la convoitise de grands clubs.

Retrouvez également le reportage Vidéo de Téléfoot sur l'attaquant du PSG. Cliquez ICI

Hoarau
NEWS DE LA SEMAINE
 

 

 

 

 

Partenaires : PSG | Bordeaux | Mercato | OM | Football | Spartak Moscou | Mercato | AllPaname | PSG | Actualité foot | 11Manager | Foot | Paris Sportifs | Football Manager | Hors-jeu | Casino | Jygoal.fr | Maillot PSG | Mercato PSG

Ne ratez pas la meilleure cote pour vos Paris sportifs Ligue 1 avec Wincomparator.com : pronostic, comparateur et match en direct

© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 45 visiteurs en ligne - Remonter