Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» A la Une» PLG "Grâce au public"» Lecture d'une news



PLG "Grâce au public"

Rédigé Le 31 janvier 2009, 8h50 par Pascal

PLG A quelques heures de la fermeture du mercato, Paul Le Guen a évoqué pour RMC le sujet Luyindula les turbulences au PSG et le match contre Caen samedi soir.

Paul le Guen, êtes-vous satisfait de la prolongation de contrat de Mamadou Sakho ?
C’est une bonne nouvelle. C’est un jeune joueur, promis à un bel avenir. Il s’installe progressivement dans l’équipe. C’est bien pour le club. C’est bien pour lui qu’il continue aussi. C’est aussi bien pour l’entraîneur.

Qu’en est-il du dossier Peguy Luyindula ?
Il lui reste un an et demi de contrat. C’est bien d’envisager un avenir plus long pour Peguy ici. Il n’y a pas d’urgence. Lui considère qu’il y a nécessité de… Je comprends le club qui pense qu’il n’y a pas d’urgence absolue. Je ne fais pas partie des discussions. Je suis simplement entraîneur. Je reste à ma place.

A force d’attendre, vous n’avez pas peur de le perdre ?
Un an et demi c’est 18 mois. Ca donne du temps. D’autres joueurs sont dans la même situation et continuent sans rien dire. J’aime bien quand les choses se font tranquillement. Sans bruit.

Content de la fin du mercato ?
Quand on a un peu d’expérience, on regarde qui signe, d’oú ça sort…Ca aide à comprendre ?

Et le PSG dans tout ça ?
Personne ne viendra renforcer l’effectif. Personne n’intègrera le groupe. On était ouvert à un départ de Youssouf Mulumbu. Apparemment il y a des difficultés pour que ça se fasse. Il va réintégrer le groupe. Pour le reste on ne bouge pas et ça me va très très bien.

Vous jouez sur 4 tableaux et vous prêtez des joueurs alors que vous avez un effectif réduit, c’est anormal ?
On y a réfléchi. Il vaut mieux prêter ces joueurs qui demandaient à être prêtés plutôt que de les garder contre leur volonté. On a des jeunes qui arrivent qui sont susceptibles d’intervenir. Je pense à Partouche ou à Makonda. Ils peuvent progressivement remplir le rôle que remplissaient N’Goyi et Sankharé.

Un coup à faire face à Caen car beaucoup de premiers se déplacent et pas vous ?
Ca peut être une belle opportunité mais notre match est difficile. Ils viennent de perdre en Coupe de France contre Boulogne. Ils sont très mobilisés. Je comprends la mobilisation de Caen et nous aussi nous serons mobilisés.

Il y a peu de temps Caen aurait été perçu comme une menace, plus maintenant, c’est plutôt une opportunité !
L’an dernier aussi c’était perçu comme des opportunités mais on les ratait le plus souvent. On en a réussi quelques-unes, il faut continuer.
Le match aller à Caen est-il l’un des plus réussis du PSG à l’extérieur cette saison ?
Ca avait bien lancé la saison (1-0 pour le PSG ndlr). On avait réussi une bonne entame de match. Avec beaucoup d’occasions au début. Ensuite on avait souffert car Caen est une équipe bien organisée et très technique. Il faut avoir à l’idée que cette équipe peut en mettre beaucoup en difficulté par sa qualité technique.

Avec la menace Savidan ?
Il est très en confiance. Il marque et fait marquer. Il est bien. Il impulse beaucoup de choses dans cette équipe.

Comment vive-vous cette période troublée pour le PSG ?
Je la vis comme un entraîneur content d’être au PSG. Je me tiens informé. Je suis à l’écoute de ce qui se passe mais mon devoir est d’abord d’être concentré sur le terrain. J’ai l’habitude et ça me va bien.

Est-ce que vous allez subir ce qui se passe au-dessus de vous ?
J’exerce mon rôle. Je ne suis pas décideur. Je veux faire ce que j’ai à faire dans le club en étant complètement investi dans le club. Mais après il faut rester à sa place aussi.

Une victoire face à Caen serait meilleure qu’une victoire habituelle ?
Je regarde le classement, notre évolution, notre parcours cette saison, je suis obnubilé par ça. Ce serait important de conforter la relation qu’on a avec notre public. On a réussi à inverser la tendance. Le public est fidèle et patient. Leur patience est récompensée. Il ne faut pas baisser dans l’engagement et la motivation. Il faut donner le maximum. Je pense que si on est à cette place c’est grâce au public. On a eu des moments un peu difficiles et dans ces cas-là il faut avoir le soutien d’un public compréhensif.

Le mois de février va être terrible avec 8 rencontres ?
On a beaucoup de matches à jouer avec plein d’ambitions dans beaucoup de compétitions. Il va falloir faire appel à l’ensemble de l’effectif. Tout le monde est prêt à répondre. Il faut vraiment que les joueurs soient prêts à intervenir quand on va leur demander de le faire.

On a l’impression que vous attaquez ça avec gourmandise ?
Oui. J’espère que ça se ressent. C’est très intéressant. On va jouer beaucoup de matches mais ça vaut le coup.

Paul le Guen
NEWS DE LA SEMAINE
 

 

 

 

 

Partenaires : PSG | Bordeaux | Mercato | OM | Football | Spartak Moscou | Mercato | AllPaname | PSG | Actualité foot | 11Manager | Foot | Paris Sportifs | Football Manager | Hors-jeu | Casino | Jygoal.fr | Maillot PSG | Mercato PSG

Ne ratez pas la meilleure cote pour vos Paris sportifs Ligue 1 avec Wincomparator.com : pronostic, comparateur et match en direct

© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 25 visiteurs en ligne - Remonter