Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» A la Une» Leproux : « Tous responsables »» Lecture d'une news



Leproux : « Tous responsables »

Rédigé Le 09 fevrier 2010, 10h46 par Loic

Leproux : « Tous responsables » Interrogé par la radio RMC, le Président du PSG Robin Leproux a affirmé que tout le monde avait une part de responsabilité dans le naufrage du Paris SG.

Qu’est-il ressorti de la réunion de ce lundi avec les joueurs ?
C’était une mise au point assez claire et ferme. Il fallait expliquer que le PSG est plus fort qu’eux. Je demande aux joueurs, qui sont des professionnels, d’honorer le contrat qu’ils ont signé. Tout simplement. On ne peut plus se permettre certains manques de motivation. On est au-delà d’avoir joué tous les jokers. On est dans une situation inacceptable. J’ai expliqué aux joueurs qu’on ne pouvait pas impunément se comporter comme ça au PSG. Il y aura des conséquences dès lors qu’on se comporte mal avec le Paris Saint-Germain.

C'est-à-dire ?
J’ai expliqué aux joueurs qu’on allait continuer avec l’ensemble du groupe – ce qui inclut président et entraîneur. On doit finir mieux dans le dernier tiers du championnat. On ne pourra réussir qu’ensemble et avec un état d’esprit différent. C’était plutôt sévère, mais nécessaire. Le groupe attend qu’on prenne les choses par un tout autre bout. Je pêchais peut-être par bienveillance. Mais il fallait se secouer pour enfin obtenir des résultats.

Tout ça vient un peu tard. Les joueurs devaient faire ces efforts dès le début de la saison, non ?
Certes, ils devaient le faire depuis le début de la saison. Mais on a vécu tout un tas d’aléas. Je ne veux pas nous trouver d’excuses non plus. Mais nous avons eu des joueurs blessés. On a aussi été trompés dans la perception qu’on avait des matchs. On avait peut-être l’impression parfois de faire de bonnes prestations. Et on se disait, « c’est plutôt prometteur ». Mais devant l’accumulation, ce n’est plus le hasard. C’est que les joueurs ne sont pas au rendez-vous des exigences placées en eux.

Sentez-vous que les joueurs ont lâché Antoine Kombouaré ?
Je n’y crois pas. J’en ai même la conviction car je vois les comportements des uns et des autres. On a pu se trouver trop beau car le groupe vivait trop bien. Il n’était pas dans la compétition et n’avait pas la rage de vaincre. Il faut qu’on retrouve le goût de la victoire. Car on se retrouvera tous dans le bureau du président à la fin de la saison. Soit pour une prolongation de contrat, soit pour un départ dans un autre club. Je dis à l’ensemble des joueurs, notamment à ceux qui se seront mal comportés, que le club n’aura aucuns cadeaux à leur faire.

« Kombouaré est l’homme de la situation »

Changer d’entraîneur vous est-il passé par l’esprit ?
Je n’y ai pas pensé. Pas du tout. Antoine Kombouaré est l’homme de la situation. La responsabilité est sur les joueurs, l’entraîneur et le président. Chacun d’entre nous a eu sa part d’erreur.

Vous n’avez pas bougé lors du mercato d’hiver…
On veut construire sur du solide. On veut être sûr qu’un joueur nous apporte de manière imparable. On va arrêter de faire des choses hasardeuses qui nous handicapent pour les saisons suivantes. On a fait l’effort sur le mercato. On a eu des conversations et de vraies offres. On avait l’argent à y consacrer. Ça a failli se faire pour l’un d’entre eux.

Quel est l’objectif désormais ?
C’est de gagner des matchs. Les joueurs doivent restaurer l’honneur et le niveau du PSG. J’ai vécu une humiliation contre Lorient. Ca ne doit pas être accepté par les joueurs. J’espère qu’ils l’ont compris. On doit prendre les matchs et les gagner. Chaque place a des conséquences économiques. Le championnat est donc très important. La Coupe de France est aussi valorisante. Il y a un palmarès et une place en Coupe d’Europe. Elle devient un objectif positif. Il faut se trouver des challenges et des objectifs.

Colony Capital joue-t-il pleinement son rôle d’actionnaire ?
Je ne peux pas parler à leur place. On a eu la chance d’avoir une enveloppe qui a permis d’avoir nos trois joueurs. Je pense que c’est le meilleur recrutement de la Ligue 1. Au mercato, on avait l’enveloppe nécessaire. Il faut éviter les procès d’intention et calmer le jeu sur ce sujet [de l’actionnaire, ndlr]. On a eu des possibilités. En juin, l’actionnaire va nous dire combien il est prêt à investir. Ce que je vois, c’est qu’il y a toujours eu une remise en cause de sa part.

L’arrivée d’un nouvel investisseur semble nécessaire…
Je vous dis que tout apport d’argent est le bienvenu, de la part de Colony ou autre. Mais je ne représente pas le propriétaire. Je suis là pour faire fonctionner le club au quotidien. L’actionnaire a écrit aux supporters. Ça prouve qu’il a une certaine appréciation de la situation.

La querelle des places avec Marseille sur le prochain « clasico » semble sans issue…
On parle de sécurité de personnes. Au match aller, ils ont accepté d’être encadrés, de prendre le TGV pour aller être déversés dans le Stade Vélodrome. Ce dispositif a été payé par le PSG. On a été responsable. A la fin, il n’y a pas eu d’ongle cassé. On ne peut accepter l’idée que des supporters marseillais arrivent par milliers à Paris et que tout se passe bien. Il faut sécuriser l’arrivée des Marseillais. On dialogue. La décision viendra des préfectures et du Ministère de l’Intérieur.

Source : RMC.fr

Leproux

   
EGALEMENT DANS L'ACTU
DERNIER MATCH
PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 

 

 

Partenaires : PSG | Bordeaux | Mercato | OM | Football | Spartak Moscou | Mercato | AllPaname | PSG | Actualité foot | 11Manager | Foot | Paris Sportifs | Football Manager | Hors-jeu | Jygoal.fr | Maillot PSG | Mercato PSG

Ne ratez pas la meilleure cote pour vos Paris sportifs Ligue 1 avec Wincomparator.com : pronostic, comparateur et match en direct

© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 29 visiteurs en ligne - Remonter