Chargement...


Lyon 1-2 PSG (a.p.) : Paris prend le quart

Rédigé Le 27 octobre 2010, 23h16 par Loic

Lyon 1-2 PSG (a.p.) : Paris prend le quart Après un match riche en rebondissements, le Paris SG se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Gomis (38e) avait ouvert le score pour Lyon, puis Bodmer avait égalisé en fin de rencontre (85e), avant que Giuly n’offre la qualification aux Parisiens (100e) durant la prolongation.

Après sa défaite concédée à domicile, dimanche face à Auxerre (2-3), le Paris SG comptait sur ce huitième de finale de Coupe de la Ligue, face à Lyon, pour se relancer. Antoine Kombouaré a décidé d’opérer un changement dans les buts parisiens et Grégory Coupet est titulaire ce soir.

La première période voit l’OL dominer les débats. Paris joue à l’extérieur et laisse les Lyonnais venir. Paris tente d’évoluer en contre, mais a beaucoup de mal à passer le bloc Lyonnais. Peu avant la fin de la première demi-heure de jeu, Gomis a bien failli ouvrir le score pour Lyon en reprenant un centre venu de la droite (29e). Gomis semblait surpris de toucher le ballon. Paris va répondre grâce à Sessegnon, qui reprend un centre en retrait de Hoarau (33e). Le gardien Lyonnais dégage le ballon des poings.

L’OL ne va pas tarder à ouvrir le score. Aux 20 mètres, Briand décoche une frappe, contrée par le mollet de Camara, qui trompe Coupet, qui ne peut rien faire (38e, Briand, 1-0). Juste avant la pause, Jallet sauve ses partenaires en contrant un tir de Grenier (44e). A la pause, Lyon mène 1 but à 0. Le PSG revient sur la pelouse de Gerland plein de bonnes intentions. Les Parisiens évoluent en contre face à des Lyonnais moins en forme qu’en première période.

On joue alors la 75ème minute de jeu. Lovren sort le ballon en corner à l’aide de la main. Tout le monde l’a vu. Pardon, tout le monde sauf les arbitres. Dans la foulée, Chantôme tacle un Lyonnais, un tacle régulier, mais le Lyonnais reste à terre. Pendant ce temps, Hoarau voit sa frappe heurter le poteau de Vercoutre. Le Lyonnais est toujours à terre et les Parisiens poursuivent le jeu alors que les Lyonnais réclament la mise en touche du ballon. Or c’est à l’arbitre d’arrêter le jeu s’il juge que le joueur doit bénéficier de soins. S’en suit une altercation entre tous les joueurs. Monsieur Bouquet reste sagement à l’écart des échauffourées et n’intervient pas. On va dire que je critique les arbitres, mais quand même, il y a de quoi critiquer l’arbitrage !

Les dernières minutes sont folles ! Les Parisiens tentent d’égaliser afin d’arracher la prolongation. Mais Lyon a failli doubler le score grâce à Jérémy Pied, mais sa frappe lointaine heurte la barre transversale de Coupet (79e). Quelques secondes plus tard, c’est au tour de Pjanic, sur coup-franc, de toucher le poteau parisien (83e).

Il reste alors cinq petites minutes à jouer dans le temps règlementaire. A l’entrée de la surface, Mathieu Bodmer récupère le ballon, contrôle et arme sa frappe. L’ancien Lyonnais trompe Vercoutre et offre la prolongation à ses coéquipiers (85e, Bodmer, 1-1). Durant la rencontre, Bodmer a eu une petite altercation avec son ancien entraîneur, Claude Puel. Voilà là une bonne réponse du Parisien ! Ce but est la juste récompense de la bonne seconde période parisienne. Juste avant la fin du temps règlementaire, le gardien Lyonnais est contraint de sauver son équipe. La déviation de la tête de Ludo Giuly est parfaite mais Vercoutre sort parfaitement le ballon qui prenait la direction de son petit filet (90e).

A la fin du temps règlementaire, le score est d’un but partout et les deux équipes vont disputer trente minutes de prolongation. Les lignes vont s’étirer durant cette prolongation, les deux équipes, et notamment Lyon, sont fatiguées. Le Paris SG bénéficie d’un coup-franc pour une grosse faute de Gassama sur Hoarau. Marcos Cearà se charge du coup-franc et voit son tir heurter la barre transversale de Vercoutre. Luyindula a suivi et frappe à son tour, mais le gardien Lyonnais repousse. L’attaquant parisien remet astucieusement sur au second poteau pour Ludovic Giuly qui catapulte le ballon au fond des filets de l’OL ! (100e, Giuly, 1-2). Paris prend l’avantage dans la rencontre et va devoir tenir encore vingt minutes. Bon coaching pour Antoine Kombouaré, qui a fait rentrer en jeu Giuly à la place de Chantôme (78e).

Les Lyonnais poussent à leur tour pour égaliser et les deux équipes se créent des occasions. A la fin de la première période de prolongation, les Parisiens mènent au score. Il reste encore quinze minutes à jouer. Très remuant ce soir, Jérémy Pied va inquiéter Coupet, mais le parisien parvient à capter le ballon en deux temps (107e). Les frappes sont de moins en moins puissantes, la fatigue pèse lourd dans cette fin de match.

Quelques secondes après, Paris aurait pu (du) tuer le match grâce à Giuly, mais le parisien en parvient pas à donner le ballon à Luyindula, trop court (108e). Les Parisiens évoluent en contre, comme sur cette action oú Luyindula lance Giuly dans la profondeur, la remise de Giuly est contrée par un Lyonnais, qui a failli marquer contre son camp (112e). Les dernières minutes sont stressantes pour les supporters parisiens !

Les Lyonnais et les Parisiens se jettent « comme des morts de faim ». La solidarité parisienne empêche les Lyonnais d’égaliser dans cette rencontre. Grâce à un bon Coupet, le Paris SG s’impose deux buts à un face à l’Olympique Lyonnais et se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. La faute également à une bonne défense parisienne en fin de rencontre.

Paris n’avait plus gagné à Gerland depuis 2005, la seule fois depuis 1996, toutes compétitions confondues. Les Lyonnais peuvent être frustrés par leur défaite, alors qu’il menait jusqu’à la 85e minute de jeu. L’avenir de Claude Puel à Lyon s’écrit de plus en plus en pointillé..., bien que le match des Lyonnais ait été plus que correct. Dimanche, les Parisiens se déplaceront à Montpellier (21 heures), pour le compte de la 11ème journée de Ligue 1.

LYON 1-2 PSG (1-0)

Buts : Briand (38e) pour Lyon ; Bodmer (85e), Giuly (100e) pour le PSG.
Avertissements : Bodmer (28e), Jallet (77e), Clément (111e), Camara (118e) pour le PSG ; Bastos (77e), Pied (89e) pour Lyon.

PSG : Coupet - Cearà, Camara, Armand (cap.), Jallet - Sessegnon, Bodmer (puis Erding 94e), Chantôme (puis Giuly 78e), Clément - Hoarau, Luyindula (puis Makonda 117e).
LYON : Vercoutre (cap.) - Gassama, Diakhaté, Lovren, Kallstrom - Pjanic, Gonalons (puis Lisandro Lopez 98e), Grenier (puis Gourcuff 84e) - Pied, Briand (puis Bastos 67e), Gomis.

   
EGALEMENT DANS L'ACTU
DERNIER MATCH
PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 

 

 

 

Partenaires : PSG | Bordeaux | Mercato | OM | Football | Spartak Moscou | Mercato | AllPaname | PSG | Actualité foot | 11Manager | Foot | Paris Sportifs | Football Manager | Hors-jeu | Casino | Jygoal.fr | Mercato PSG

Ne ratez pas la meilleure cote pour vos Paris sportifs Ligue 1 avec Wincomparator.com : pronostic, comparateur et match en direct

© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 45 visiteurs en ligne - Remonter