Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» A la Une» La crise de mars...» Lecture d'une news



La crise de mars...

Rédigé Le 15 mars 2011, 14h03 par Loic

La crise de mars... Habitué aux crises, le PSG pouvait se vanter de ne pas en avoir eu cette saison, jusqu'à maintenant du moins...

Paris est-il en crise, ou va-t-il l'être prochainement ? Les matches contre Benfica et l'OM nous en diront certainement plus d'ici à la fin de la semaine. Hormis une qualification, dans la douleur certes, pour les demi-finale de la Coupe de France face au Mans début mars (2-0, a.p.), Paris n'a pas gagné de rencontres. La dernière victoire du PSG en Championnat remonte au 27 février dernier, au Parc, contre Toulouse (2-1), là aussi dans la douleur. Entre temps, les Parisiens ont perdus à Auxerre (1-0) et à Lisbonne face au Benfica (2-1) et ont concédé le nul face à Montpellier (2-2) après avoir mené par deux buts d'avance.

Le manque de réalisme des Rouge et Bleu se fait sentir et Paris perd des points bêtement... Dimanche contre Montpellier au Parc, Giuly a raté l'immanquable à la demi-heure de jeu. Un but du lutin parisien aurait portée à trois buts l'avance au score pour les Parisiens et les visiteurs ne seraient probablement plus revenus au score... Le jeudi avant, à Lisbonne, là aussi Paris aurait pu tuer le match dès la première période en menant 3 à 0 à la pause. Mais la malchance et le manque de réalisme ont permis aux adversaires du PSG de revenir à chaque fois dans la partie. Paris n'a pas appris ses leçons...

Avec ces résultats, des tensions semblent apparait au sein du vestiaire du PSG. Le Brésilien Nenê, qui a indiqué dimanche qu'il était aujourd'hui un problème alors qu'il était auparavant la solution, est agacé du manque de réalisme des attaquants. Ce n’est pas un constat mais une mise en garde à l’adresse de ses partenaires du genre : « Si vous pensez être meilleurs sans moi, allez-y ! ». Le malaise est réel. Le Brésilien, même s'il n'a plus marqué depuis 1056 minutes et le 8 janvier, adresse toujours des passes décisives, comme contre Montpellier, Benfica et Nice.

Autre joueur agacé, Guillaume Hoarau. Le Réunionnais estime que Nenê et Erding sont trop individualistes. Dimanche, à la mi temps du match contre Montpellier (2-2), l'attaquant parisien a indiqué au micro de Canal + : « Il ne va juste pas falloir commencer à faire son petit numéro chacun parce qu’on déjoue tout de suite. On recadrera certaines petites choses dans le vestiaire ». Pendant la pause, une vive altercation aurait eu lieu dans le vestiaire parisien, rapportait lundi Le Parisien. Au-delà de cette déclaration, une partie du vestiaire reproche à Nenê et à Erding de se montrer trop personnels.

Le manque d'efficacité devant le but de Hoarau, mais surtout d'Erding, énerve également Péguy Luyindula. Habitué au banc de touche, le parisien ne dispose que des matches d'Europa Ligue pour s'exprimer. Le joueur reproche également à son entraîneur de maintenir sa confiance au duo Erding-Hoarau et de ne pas lui offrir sa chance en Ligue 1. Selon lui, Luyindula n'est pas logé à la même enseigne qu'Erding...

Paris va-t-il tomber dans sa crise annuelle ? Tant que les résultats suivent, les jalousies et les rancœurs restent de côté. Mais, quand la machine n’avance plus, les ego émergent et le bon état d’esprit, loué depuis le début de la saison, se dissipe. C’est comme ça dans tous les clubs du monde... Mais à Paris, on passe vite d’un extrême à l’autre.

   
EGALEMENT DANS L'ACTU
DERNIER MATCH
PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 

 

 

Partenaires : PSG | Bordeaux | Mercato | OM | Football | Spartak Moscou | Mercato | AllPaname | PSG | Actualité foot | 11Manager | Foot | Paris Sportifs | Football Manager | Hors-jeu | Jygoal.fr | Maillot PSG | Mercato PSG

Ne ratez pas la meilleure cote pour vos Paris sportifs Ligue 1 avec Wincomparator.com : pronostic, comparateur et match en direct

© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 46 visiteurs en ligne - Remonter