Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» A la Une» Kombouaré : "Un soulagement..."» Lecture d'une news



Kombouaré : "Un soulagement..."

Rédigé Le 20 janvier 2012, 20h58 par Loic

Kombouaré : L'ancien entraîneur du PSG, Antoine Kombouaré, débarqué le 22 décembre dernier après un titre honorifique de champion d'automne, est revenu pour la première fois sur son éviction.

"Mon premier sentiment, c’était de la déception, mais en même temps, c’était un soulagement…", a admis le Kanak dans les colonnes du Parisien de ce vendredi. Kombouaré ne semble pas rancunier et souhaite même au PSG d'aller le plus loin possible. De puis, il continue de dire "on" lorsqu'il parle du Paris SG. "Le moral est bon. J’ai pris quelques jours de vacances. Je suis revenu préparer mes affaires pour repartir… en vacances. Je suis le parcours de mon club, de mon équipe. Je leur souhaite d’aller chercher le titre en fin de saison".

L'ancien coach du PSG, aujourd'hui libre de tout contrat, est également revenu sur le déroulement de son éviction, une sentence qui pouvait arriver à n'importe quel moment. "Le matin du match, j’ai réuni mon staff et je leur ai dit qu’il y avait neuf risques sur dix que ça s’arrête quelle que soit l’issue du match. J’ai senti, pendant les six mois, que je pouvais sauter à tout moment. A Saint-Étienne, j’ai discuté avec Leonardo qui m’a dit qu’il voulait me voir le lendemain matin. Là, j’ai compris. Je savais que la fin était inéluctable".

Toujours soutenu par sa famille, le Kanak n'a jamais baissé les bras et a continué de faire son travail. "Ils n’ont jamais rien montré mais ils en ont souffert. Mon fils, les deux derniers mois, n’est plus venu au Parc. Il ne voulait plus. Le lendemain matin de Saint-Étienne, je devais partir en vacances. A 5h30 j’ai emmené ma famille à l’aéroport et avant de partir je lui ai dit que je n’étais plus l’entraîneur du PSG à partir de ce jour. Ils étaient contents, mon épouse, ma fille et mon fils".

Bien qu'il avoue qu'il aura toujours "les boules jusqu’à la fin de (ses) jours", Antoine Kombouaré estime tout de même que cette aventure de deux ans et demi l'a aidé à gravir un échelon supplémentaire. Il a appris "à gérer une forte pression, à vivre avec la défiance des dirigeants, à tous les jours me faire taper sur la tronche. Je suis fier du parcours que j’ai fait au PSG en deux ans et demi. On a fait progresser le club. J’ai franchi un palier exceptionnel qui me permet de sortir par la grande porte. J’ai gagné en notoriété. Je suis gagnant. J’ai donné le bébé à Ancelotti qui va être champion".

Kombouaré

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 64 visiteurs en ligne - Remonter